Maharidaza Madagascar un repas pour un enfant

Maharidaza, village vers le développement

L’association un repas pour un enfant agit pour l’école primaire publique de Maharidaza, CR Nandihizana Carion.

Le village de Maharidaza vers le développement

Maharidaza est un village malgache situé sur la route nationale 2, à 33 km du centre-ville d’Antananarivo. Un endroit calme où les habitants vivent essentiellement de jardin potager et de charbon de bois. La vie y est simple, rythmée par le bruit des camions de marchandises reliant la capitale et Toamasina, par le rire des centaines d’enfants du village qui étudient à l’école primaire publique de Maharidaza, et par les conversations des adultes qui passent leurs journées dans les champs. Ce qui fait tout le charme de ce village, c’est cette sérénité, marque de fabrique de la vie dans les zones rurales de Madagascar.

Scolarité des enfants de Maharidaza

Jusqu’à présent, le village de Maharidaza ne compte qu’une seule école, l’école primaire publique qui accueille une centaine d’enfants. Comme pour la majorité des villages reculés de Madagascar, la scolarisation des enfants de Maharidaza fait face à une situation très précaire. Auparavant, le taux de scolarisation y était très faible en raison de la difficulté de la vie en campagne où les enfants sont le plus souvent obligés de travailler avec leurs parents. De plus, une grande partie d’entre eux doit parcourir des kilomètres pour se rendre à l’école, et ce, sans pouvoir manger de la journée.
Mais cette situation a évolué depuis, du moins pour le village de Maharidaza. Grâce à l’initiative de l’association un repas pour un enfant, qui s’est engagé à financer un repas quotidien aux écoliers du village afin qu’ils puissent être scolarisés dans les meilleures conditions, de plus en plus d’enfants ont pu terminer l’école primaire. Un programme qui a pu aboutir grâce à la participation et l’appui des parents, des maîtres d’école, du responsable de l’établissement et des administrateurs du Fokontany*. En gros, c’est la mobilisation de toute la communauté qui a permis le développement du village de Maharidaza. Comme quoi, lorsque chacun y met du sien, rien n’est impossible.

Une communauté investie

Comme dit plus haut, le progrès rencontré par le village de Maharidaza a aussi pu se faire grâce à la bonne volonté de la communauté. La population locale fait preuve d’un grand désir de participer à la réussite des enfants. Aussi, même si l’association un repas pour un enfant fournit les ressources pour nourrir les élèves de l’EPP Maharidaza, les parents et les enseignants apportent eux aussi leur contribution. Ils cultivent certains aliments afin d’approvisionner l’école, mettent de côté une partie de la production de bois pour la cantine scolaire, et s’organisent afin d’assurer la préparation des repas, les courses et le service quotidiennement. Ainsi, il a suffi d’un petit coup de pouce pour lancer le redressement de tout un système. De quoi donner un bon exemple à suivre pour les autres villages du pays qui peinent encore à sortir de l’ombre.

Quelques points à retenir sur Maharidaza

  • Localisation : PK 33 sur la RN2 à l’Est d’Antananarivo
  • Population : 685 habitants
  • Activités professionnelles : agriculture (jardins potagers) et production de charbon de bois
  • Établissement scolaire : EPP Maharidaza
  • Nombre d’enfants scolarisés à l’EPP : 102

*Fokontany : subdivision administrative de base malgache, pouvant comprendre des hameaux, des villages, des secteurs ou des quartiers.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *