Repas Madagascar : les composants

Le repas habituel malgache est généralement composé d’une très grande portion de riz, agrémenté d’un laoka ou accompagnement. Celui-ci va varier en fonction de la saison et surtout des possibilités financières de la famille.

Le riz

On commence par rincer le riz pour enlever l’amidon afin qu’il ne colle pas. Les malgaches ont une astuce : il faut ajouter de l’eau jusqu’à la moitié de la hauteur d’une phalange placée au-dessus du riz.  Mais si vous n’avez pas encore le coup d’œil, mettez le riz dans 3 fois son volume d’eau froide en couvrant immédiatement la casserole. Lorsque l’eau commence à bouillir, entrouvrez très légèrement le couvercle pendant 10 à 15 minutes. Lorsque l’eau est suffisamment absorbée et ne risque plus de déborder, il faut remettre le couvercle. Très important : les malgaches n’apprécient vraiment que le riz nature.

L’eau de riz

Les malgaches ont coutume de laisser le riz sur le feu jusqu’à ce qu’il soit légèrement grillé et qu’il dégage un doux parfum. Lorsque tous les convives sont servis, on ajoute de l’eau sur le riz qui est resté collé au fond de la marmite et on la fait bouillir pour obtenir l’eau de riz. C’est une eau de couleur or, appelée ranovola que les malgaches apprécient à table. Ils lui reconnaissent plusieurs vertus dont son efficacité pour lutter contre la diarrhée.

Le Laoka

On appelle laoka tout ce qui va accompagner l’énorme portion de riz. Cela peut-être, du moins cher au plus cher :

  • des brèdesou feuilles : anamamy, ravim-bomanga, ravim-boatavo, petsay, ravintoto (feuilles de manioc pilées), cresson
  • des légumes de saison : carottes, petits pois, haricots verts, chouchoutes, potirons, courgettes,
  • de la viandevolaille, des saucisses
  • du poissonde mer ou d’eau douce
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *